Points noirs et pores dilatés : les mythes

Dans l’univers de la beauté, les idées reçues vont bon train ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les points noirs et les pores dilatés ne sont pas épargnés par les fausses informations. Et si on démêlait le vrai du faux ?

 

Idée reçue n°1 : les pores s’ouvrent et se ferment

Laissez-nous deviner : vous avez déjà entendu/lu cette info concernant la vapeur d’eau chaude et son pouvoir qui permettrait aux pores de s’ouvrir comme par magie ? En réalité, les pores ne sont pas des muscles. Ils ne bougent pas et ne peuvent donc se fermer ou s’ouvrir sur simple stimulation. La taille des pores étant due à plusieurs facteurs comme la génétique, l'âge ou l'exposition au soleil, il est assez difficile de la modifier. Ainsi, un soin purifiant va uniquement œuvrer pour réduire ou réguler la production de sébum ce qui, au fil du temps, permettra d’éviter son stockage dans les pores et atténuera leurs apparences.

 

Idée reçue n°2 : Les points noirs et les filaments sébacés c’est la même chose

Vous n’avez de cesse d’observer vos petites imperfections et êtes persuadée que votre nez, menton et front sont recouverts de points noirs. Mais êtes-vous bien sûre qu’il ne s’agisse pas de filaments sébacés ? Et pour cause, nombre de personne assimilent les rares points noirs à ces derniers. Le point noir porte bien son nom puisqu’il est bien noir. Le filament sébacé, lui, est grisâtre. Deuxième différence : le point noir est solitaire tandis que le filament sébacé est agglutiné à ses copains tel un banc de méduse, notamment sur les ailes du nez. Ce n’est en aucun cas une imperfection mais une réaction naturelle de la peau et, contrairement au point noir, il ne doit pas être retiré au risque d’agresser votre peau. Vous pouvez cependant les atténuer en exfoliant votre épiderme une fois par semaine à l’aide du gommage à la poudre de prune.

 

Idée reçue n°3 : Les points noirs sont dus à la saleté

S’ils sont disgracieux et vous donnent envie de les exterminer en moins de deux, les points noirs qui fleurissent sur le front, le nez, les joues ou le menton ne sont pas sales. Ils résultent tout simplement d’une importante production de sébum. Les pores se bouchent et lorsque ce bouchon se trouve à la surface de la peau, le mix sébum et cellules mortes s’oxyde créant ainsi le fameux point noir.

 

Ne partez pas si vite, faites notre diagnostic de peau en ligne.


Charline 
@biocommeuncamion 
Charline, 30 ans, made in Sud-Ouest. Les cosmétiques naturels et moi ? Un peu comme Zidane et son ballon rond : une passion ! Il faut dire que petite, je suis tombée dans un petit pot de crème ! Depuis ? Je suis toujours à l’affût du Graal pour ma peau et maintenant, pour ma planète ;)  

 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés