Desquamation : comment s'en débarrasser ?

Elle arrive sans crier gare et offre un spectacle peu reluisant à la peau ! La desquamation est détectable à ses pelures blanchâtres à la surface du minois qui tombent comme des feuilles en automne. Voici quelques astuces pour faire de cette peau qui pèle un lointain souvenir.
 

🍂La desquamation, késako ?

On a tous connu au moins une fois dans sa vie les joies de la desquamation de la peau, notamment, après un coup de soleil ! C’est tout simplement ce phénomène un brin inesthétique caractérisé par une peau qui part en lambeaux. Les cellules superficielles de l’épiderme se détachent et ce, au niveau du visage, du cou ou de toute autre partie du corps. Ce ne sont pas moins de 5 à 6 couches d’épiderme qui prennent la poudre d’escampette de manière visible. Et pour cause, ces peaux mortes s’apparentent à des pellicules de différentes tailles.
 

🌫️Quels sont les facteurs de la desquamation ?

Si elle sévit le plus souvent sur des peaux sèches ou déshydratées, la desquamation survient lorsqu’il y a une agression externe, par exemple, comme une trop forte exposition au soleil, l’abus de savon décapants, d’eau calcaire, d’eau chaude ou de soins abrasifs qui agressent la peau. Il existe aussi des facteurs internes comme une alimentation pauvre en acide gras mais aussi des facteurs hormonaux avec la fameuse ménopause qui favorise ce type de désagréments.
 

📜L’ordonnance beauté pour ne plus desquamer

Pour mettre un gros stop à la desquamation, on adopte ces réflexes illico presto :
 
  • Nettoyer en douceur : c’est simple, c’est basique mais ça peut tout changer. En effet, la peau, même si elle part en lambeaux, doit être nettoyée au quotidien et avec la plus grande douceur, en prime. On oublie les exfoliants, les décapants et autres produits moussants au profit d’une huile démaquillante nettoyante douce qui fait le job.
 
  • Hydrater à gogo : là encore, un conseil simple qui est indispensable pour retrouver une peau en bonne santé puisque l’hydratation va doper la cicatrisation de l’épiderme et diminuer la perte en eau. On commence donc par boire de l’eau en grande quantité, traduction : au moins 1,5l d’eau par jour. Puis, côté soins externes, on se rue sur des huiles végétales à l’instar de l’huile de rose pour apaiser la peau ou encore l’huile de prune protectrice à souhait. Enfin, on complète cette routine avec un soin de compet’ : la brume de soin pour un shot intense d’hydratation.
 
  • Dégainer une bonne crème solaire : si la desquamation survient après un coup de soleil, mieux vaut s’équiper d’une bonne protection solaire qui fait la peau aux vilains UV lors de l’exposition tout en boostant la production de mélanine.

 

Ne partez pas si vite, faites notre diagnostic de peau en ligne.


Charline 
@biocommeuncamion 
Charline, 30 ans, made in Sud-Ouest. Les cosmétiques naturels et moi ? Un peu comme Zidane et son ballon rond : une passion ! Il faut dire que petite, je suis tombée dans un petit pot de crème ! Depuis ? Je suis toujours à l’affût du Graal pour ma peau et maintenant, pour ma planète ;)  
 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés