Pollution : ses effets néfastes sur la peau


Si la pollution a un impact sur notre planète, il en est de même pour notre peau. Avec elle, aucun doute, les soucis cutanés arrivent à tire larigot.

Vous n’êtes pas prêts. Si ? Ok : points noirs, teint brouillé, tiraillements, sécheresse, pores dilatés… chaque jour, le minois n’a de cesse d’être agressé par de sournoises particules polluantes. Allez va, on vous distribue des tips pour contrer ces agressions extérieures et afficher un teint façon « Martine à la campagne » !

 

POLLUTION & PEAU : PAS DE POT !

Tout d’abord, juste une mise au point qui va faire grincer les molaires : que vous viviez à Paris-La-Mignonne ou dans le reste de l’Hexagone, même combat : les agents polluants squattent allègrement votre peau.

Parmi ces agents polluants on retrouve l’ozone, le dioxyde de souffre, celui d’azote aussi et le monoxyde de carbone qui altèrent la qualité de l’épiderme. En faisant quoi ? Tout simplement en la déshydratant, en accélérant son vieillissement cutané, en brouillant le teint, en faisant naître des boutons et autres imperfections de type points noirs, en la rendant plus sensible et donc plus vulnérable. Et pour cause, les particules nocives, qui sont, au passage, mi-nus-cu-les, ne vont pas se contenter d’encrasser la peau en surface mais vont bel et bien s’attaquer à la barrière cutanée en pénétrant dans nos pores, les pauvrets. D’où l’importance de tout donner, cosmétiquement parlant, pour protéger, renforcer et restaurer la peau.

 

Action : Routine anti-pollution

 

Le démaquillage :

On dégaine un produit gras histoire de dissoudre tout ça ! Au choix : une huile de soin Wake Me Up.paris que l’on masse sur le visage sec pour décoller les impuretés et les traces de maquillage, of course ! On s’équipe de carrés démaquillants lavables pour parfaire le tout !

Le nettoyage :

Fort utile pour compléter l’étape du démaquillage et éliminer toutes les vilaines particules qui s’invitent sur le visage. Pour ce faire, on peut opter pour un gel nettoyant ou un savon saponifié à froid.

L’hydratation :

Elle est un peu indispensable pour afficher un minois en bonne santé en dopant la reconstitution de la fameuse barrière cutanée. On peut choisir une crème hydratante aux actifs naturels protecteurs ou s'en remettre à l'huile de soin de prune bio Wake Me Up.paris qui va efficacement enforcer le film hydrolipidique de la peau pour maintenir une bonne hydratation de l'épiderme. On peut aussi choisir d'allier huile et crème pour une maxi protection ! On ajoute quelques gouttes d'huile de prune bio à sa crème de jour.

On pense aussi à boire de l’eau pour dire adishatz aux toxines et aux agents polluants. 

Le gommage :

Objectif : purifier la peau et déloger la pollution des pores.

Comment : avec le gommage coco/prune, une à deux fois par semaine, on vient exfolier tout doucement en faisant des mouvements circulaires puis on rince.

Résultat : la peau est douce comme de la soie ET propre ET lumineuse.

 

Charline 
Charline, 28 ans, made in Sud-Ouest. Les cosmétiques naturels et moi ? Un peu comme Zidane et son ballon rond : une passion ! Il faut dire que petite, je suis tombée dans un petit pot de crème ! Depuis ? Je suis toujours à l’affût du Graal pour ma peau et maintenant, pour ma planète ;)  

 


Laissez un commentaire