Face mapping : le mode d’emploi

Si les boutons nous enquiquinent fortement, ils ne squattent jamais vraiment sans raison. Grâce au face mapping, il est possible de connaître les causes de nos vilaines imperfections et autres comédons. Lumière sur cette technique issue de la médecine traditionnelle chinoise. 


Face mapping, vous dites ?

Derrière ce terme anglais se cache en réalité une méthode vieille comme Hérode issue de la médecine traditionnelle chinoise. Le principe ? Déterminer les causes d’une poussée soudaine de boutons en partant du postulat que chaque zone de notre minois est étrangement liée à un organe. Traduction : quand ce type d’éruption cutanée apparait, c’est que la peau tente de nous envoyer des signaux façon « Mayday mayday ton corps connait des déséquilibres internes, il faut agir ! » Bingo, en trouvant la cause, on a de fortes chances de dire adieu à cette acné légère, certes, mais aussi de régler les dysfonctionnements de certaines parties du corps. Tout bénef !


Face mapping, comment ça marche ?

 Pour cibler les tracas cutanés, le visage se divise en différentes parties :

  • Boutons sur le front= problèmes digestifs 🍔

Mauvaise alimentation bonjour ! Pas de secret : si on engloutit sans vergogne pizzas, burgers et autres aliments issus de la junk food, notre système digestif crie stop et c’est notre minois qui trinque, ambiance !
Le bon réflexe : lever le pied sur la malbouffe et dire un grand oui à un rééquilibrage alimentaire.
  • Boutons entre les sourcils= foie malmené 🍷

Aie ! Les spritz et autres cocktails ne pardonnent pas ! En cas de guinches et soirées alcoolisées, les boutons s’installent confortablement entre les sourcils.
Le bon réflexe : freiner sa consommation d’alcool et les excès.
  • Boutons sur le nez= taux de cholestérol élevé 📈

Lorsque notre nez se pare de spots, c’est que le cholestérol n’est pas bien loin !
Le bon réflexe : miser sur les bonnes graisses et écarter la junk food (une fois de plus).
  • Boutons sur les joues = trop de cigarettes et d’appels 
    🚬

Des imperfections localisées sur les joues peuvent être provoquées par le tabac mais aussi par les bactéries qui se trouvent sur le téléphone que l’on colle gentiment sur la joue en passant des coups de fil ou même sur la taie d'oreiller qui aurait besoin d'être changée.
Le bon réflexe : limiter sa consommation de cigarettes, éviter au maximum de toucher son visage et faire attention à ce qui est souvent en contact avec.
  • Boutons sur le menton = ventre en difficulté 🩹

Selon la médecine traditionnelle chinoise, des boutons présents sur le menton sont synonymes de maux de ventre.
Le bon réflexe : surveiller encore et toujours son alimentation en se dirigeant vers du thé vert notamment.
  • Boutons sur les maxillaires = bal des hormones 
    💃

Les boutons d’origine hormonale se manifestent bien souvent à cet endroit, chaque mois, pour notre plus grand plaisir (c’est faux).
Le bon réflexe : attendre gentiment que la période passe et traiter les disgracieux avec des soins naturels, comme l’indétrônable huile de noisette, purifiante à souhait.
 
Ne partez pas si vite, faites notre diagnostic de peau en ligne.

  

Charline 
Charline, 30 ans, made in Sud-Ouest. Les cosmétiques naturels et moi ? Un peu comme Zidane et son ballon rond : une passion ! Il faut dire que petite, je suis tombée dans un petit pot de crème ! Depuis ? Je suis toujours à l’affût du Graal pour ma peau et maintenant, pour ma planète ;)  

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés