😎 Crème solaire : 4 commandements pour bien la choisir

Que vous soyez juillettiste ou aoutien, même combat : une crème solaire il vous faudra.

Problème ? Vous avez eu vent des termes « filtres chimiques », « dioxyde de titane » et autres « nanoparticules » et ne savez plus à quelle crème solaire vous vouer ! Pas de panique, on vous guide !

 

🔺 Pour le filtre minÉral tu opteras

Qui dit crème solaire dit inévitablement filtre, cet actif permettant de nous protéger des chenapans UVA et UVB. Si les crèmes solaires conventionnelles font la part belle aux filtres d’origine synthétique issus de la pétrochimie et donc néfastes pour la santé et notre amie la planète, les crèmes solaires naturelles misent sur les filtres minéraux.

Les filtres minéraux sont 100% naturels et non allergisants, ils vont se déposer sur la peau et à l’instar d’un miroir, vont réfléchir les rayons UV du soleil contrairement aux filtres chimiques qui les absorbent et leur donnent alors l’occasion d'entrer en contact avec l’épiderme.

Et c’est pas fini : si les filtres chimiques solaires sont largement boudés, c’est qu’ils sont tenus responsables, avec le réchauffement climatique, de la disparition des coraux de la grande barrière de corail australienne. Et quand on sait que 25% des espèces marines dépendent des coraux, c’est tout un écosystème qui est menacé. Raison de plus pour rejoindre la team des filtres minéraux.

 

☝️ LES NANOPARTICULES TU BANNIRAS

La logique voudrait que maintenant que nous avons éliminé les filtres chimiques de notre sélection, nous nous jetions à corps perdu sur TOUTES les crèmes solaires contenant des filtres minéraux. Oui mais NON !

Pour la petite histoire, les produits contenant ces fameux filtres minéraux nous transforment bien souvent en Casper sur la plage (= traces blanches dont on se passerait volontiers). Cela est dû aux micro-pigments qui squattent les filtres minéraux ! Ainsi, pour éviter l’effet bonhomme de neige et rendre l’application plus easy, certaines marques ont fait le choix de diminuer les filtres tels que le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc en nanoparticules. Oui mais voilà, les nanoparticules, une fois passées la barrière cutanée, on ne connait pas précisément leur destination, ni même la façon dont elles peuvent évoluer sur le long terme.

Le bon réflexe ? Opter pour une crème solaire sans nanoparticules. Pour les débusquer, rien de plus simple : la mention « nano » se trouve sur les emballages.

 

🥴 UNE CRÈME SANS INGREDIENT TOXIQUE TU PRIVILIGIERAS

Oust les filtres chimiques. Oust les nanoparticules.

Et maintenant : oust les :

  • Certains conservateurs chimiques : parmi eux, les parabens, accusés de franchir la barrière cutanée et d'être des parturbateurs endocrinien.
  • Silicones : qui confèrent à la crème une texture sympathique mais qui n’apportent rien à la peau et sont nocifs pour la planète.
  • Parfums de synthèse : pouvant provoquer des allergies.

 

🌴 En bref, naturelle tu la prendras

En général, toutes les crèmes solaires bio sont exemptes de substances nocives, c’est pourquoi, il est conseillé de se pencher vers ces tubes, plus safe pour la santé. Cependant, un petit coup d’œil rapide à la composition est nécessaire. Certaines marques bio autorisant par exemple, la présence de nanoparticules...

Autre bon point pour les crèmes solaires bio : blindées d’actifs nourrissants, hydratants ou antioxydants, elles peuvent se targuer de cajoler la peau au-delà de la protection anti-UV. Aussi, une crème solaire certifiée bio doit répondre à certains critères. Elle sera donc composée à 95% minimum d’ingrédients d’origine naturelle et d’au moins 10% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Enfin, il existe sur le marché des textures performantes et séduisantes à souhait : non grasse, aux parfums gourmands ET résistantes à l’eau, elles ont tout bon !

--------

😎 quid de l’aprÈs-soleil ?

 L’huile de carotte bio tu appliqueras ! Grâce à sa teneur en bêta-carotène, en vitamine A ainsi qu’en acides gras, c’est la championne pour prolonger le bronzage (que l’on n’est jamais vraiment prêt(e)s à voir décamper) !

 

 

Ne partez pas si vite, découvrez notre guide pour une routine beauté clean  ainsi que  notre  diagnostic de peau 

 

Charline 
Charline, 30 ans, made in Sud-Ouest. Les cosmétiques naturels et moi ? Un peu comme Zidane et son ballon rond : une passion ! Il faut dire que petite, je suis tombée dans un petit pot de crème ! Depuis ? Je suis toujours à l’affût du Graal pour ma peau et maintenant, pour ma planète ;)  
 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés