Tout savoir sur les carrés démaquillants réutilisables


Vous l’avez déjà ressenti ? Ce sentiment de frustration et de désespoir lorsque vous êtes en plein démaquillage, avec les yeux d’un panda et la bouche d’un clown et que... « Horreur ! » il n’y a plus de cotons.

Sérieusement : qui de vous ou votre conjoint a oublié d’écrire « COTONS » sur la liste de courses ? Dans cette situation, deux choix s’offrent à vous :

- Pleurer et passer de maquillage panda à vampire

- Ou alors utiliser votre serviette de bain et puis bah tant pis, irriter votre peau sensible

Mais, rembobinons. Et si tout cela avait pu être évité ? Et si vous n’écriviez plus jamais « COTONS » sur votre liste de courses ?

Et si, en plus de faire des économies vous faisiez un petit geste pour la planète ?

Avouez que là j’ai aiguisé votre curiosité.

Repartons de la base : ce disque de coton démaquillant, il vient d’où déjà ?

Lieu de naissance : eh non il ne vient pas de franprix... mais le gros de sa production provient des Etats-Unis, puis d’Inde, Chine, Pakistan...
Durée de vie : entre 10 secondes à 5 minutes en fonction de la waterproofitude de votre maquillage
Prix d’achat : disons 2€ les 70 disques soit 0,028€ le coton. Mais (attention là ça se complique) sachant qu’on utilise (nous les femmes) en moyenne 3 cotons par jour, cela nous revient donc à 31€ de cotons par an.

Et du coup en terme d’impact écologique ça représente quoi ?

Alors déjà, la culture du coton est l’une des plus polluante et consommatrice d'eau au monde donc quand on sait que le pauvre coton ne vivra que 10 secondes et qu’au bout d’un an cela représentera 34 kg de déchets par française, ça fait froid dans le dos.

Et puis comme il n’a pas été produit en France, il a fallu le faire arriver dans le rayon beauté du franprix... Par avion ou par bateau : peu importe, il y a eu des émissions de CO2 et donc de la pollution.
Mais du coup je vous entends d’ici me dire « quelle est la solution ? » et bien elle est toute bête.

Je vous arrête tout de suite.
Non je ne vais pas vous dire de ne plus vous maquiller.
Non je ne vais pas non plus vous dire de vous frotter le visage avec votre serviette de bain.
Mais plutôt d’utiliser des (roulements de tambours) : cotons lavables !

    Kécécéça ?

    Aussi appelés « disques à démaquiller lavables », « carrés démaquillants réutilisables » ou « lingettes lavables » : leur champ lexical est aussi large que leurs avantages.
    Comme leur nom l’indique ce sont des cotons réutilisables eh oui, fini les produits à usage unique qui se lavent à la main ou en machine et qui remplacent tous les usages de votre coton classique.
    Ce qui est superbe c’est qu’il existe plusieurs matières de disque : coton, tencel, bambou, eucalyptus... pour les grandes indécises comme moi cela complique un peu les choses, mais pour les autres vous avez l’embarras du choix.
    Chaque matière a des avantages pour chaque type de peau.

    Mais du coup, concrètement, ça ressemble à quoi ?

    Bah, à ça :
    Carré démaquillant
    C’est donc un objet à deux faces : l’une lisse (pour un démaquillage en douceur) et l’une plus épaisse (plus absorbante donc super pour de l’eau micellaire ou de l’huile).
    Petit tips : je vous conseille quand même de commencer avec du coton, c’est le plus classique et surtout la face lisse est toute douce. Et pour la face épaisse, le tencel est super.
    Pour celles qui ne connaissent pas cette matière il sagit dune fibre naturelle obtenue à partir d'Eucalyptus avec toutes les qualités du monde : vegan, eco-friendly et son toucher se rapporte à la soie.
    Maintenant que vous savez un peu mieux à quoi ils servent voilà une liste non exhaustive des raisons pour lesquelles vous allez vouloir les essayer dès ce soir :
    • Economique : un kit de 5 cotons lavables coûte 14,90 et vous durera en moyenne 5 ans
    • Ecologique : vous allez réduire considérablement vos déchets ménagers
    • Chouette : vous pouvez choisir entre plusieurs matières, coloris et formes adaptés à vos envies
    • Pratique : vous pouvez aussi laver les fesses de bébé
    • French : fabriquée en France vous participez à l’économie française et réduisez les émissions de CO2 (car peu de transports et puisque vous les gardez longtemps ça réduit également l’impact environnemental lié à la production du coton)

    Du coup : le seul moment où vous risquez de vous retrouver dans la situation du « Panda-Clown » sans cotons c’est seulement si vous n’en avez plus aucun de propre.

    Mais du coup ça veut aussi dire que vous n’avez pas fait de lessive depuis un moment... ou que vous vivez sans eau... mais du coup sans vous laver... et surement sans vous maquiller... donc en fait il n’y a pas de problèmes !

     Retrouver ici les carrés démaquillants Wake Me Up.paris

    @lespetitsgestes

    Inès

    @lespetitsgestes

    www.lespetitesgestes.fr

    Inès, 26 ans, écolo novice vers un quotidien zéro déchet et minimaliste. Je suis persuadée qu'on a tous un rôle important à jouer pour protéger notre planète et comme mon nom l'indique : chaque petit geste compte. Curieuse, j'aime découvrir et partager toutes mes astuces écologiques et économiques dans la joie et la bonne humeur.

    A consulter également


    Laissez un commentaire




    x