5 Astuces sur l'épilation au rasoir

Le rasage c’est la solution expresse l’été pour afficher des gambettes lisses en deux temps trois mouvements. Oui mais voilà, avec cette technique, irritations et poils incarnés vont bon train. Voici quelques conseils pour ne pas plomber vos vacances.

 

🪒 Le rasage, entre avantages et inconvénients

Que ce soit lors de la période estivale ou tout au long de l’année, le rasoir connait un grand succès. La raison ? Peu coûteux, il permet de se débarrasser en quelques secondes des poils qui viennent gâcher la fête. Un imprévu ? On dégaine les lames et le tour est joué ! Ça c’est quand tout va bien ! Car oui, il peut arriver que le rasage provoque au moins deux soucis cutanés : l’irritation et les poils incarnés. Concernant le premier, baptisé aussi « feu du rasoir », il survient après un rasage à sec ou un rasage un brin agressif et peut se traduire par des rougeurs. Les poils incarnés, eux, sont les conséquences de poils mal arrachés ou mal coupés qui ne parviennent pas à percer le derme et à sortir, les malheureux. Résultat ? Ils poursuivent leur développement sous la peau et apparaissent gaiement sous forme de rougeur ou de boutons. Cela peut donc être dû au rasage mais aussi au type de poils.

 

🔍 Zoom sur les astuces pour un rasage dans la joie et la bonne humeur

Pour éviter les drames post rasage, on pense à intégrer quelques habitudes :

  • S’hydrater au quotidien : oui c’est basique mais bien utile pour préparer sa peau à être rasée. On se tartine donc partout en se focalisant sur les zones rugueuses ou fournies en poils. 
  • S’exfolier : la veille, on procède à un gommage pour se débarrasser des peaux mortes qui squattent en surface sur l’épiderme en mélangeant un peu de poudre de prune à son gel douche. Les vilains poils incarnés sortiront plus aisément.
  • Bien s’équiper : avant de se raser, on réunit les bons produits ! Dans une main, l’huile de coco bio en guise de crème de rasage. Et pour cause, grâce à ses vertus protectrices et nourrissantes, elle n’a pas son pareil pour permettre un rasage zéro défaut et éviter les irritations. Dans l’autre main, on se munit d’un rasoir de sûreté. Ancêtre du rasage, cet objet zéro déchet par excellence permet un rasage sûr, en limitant les accidents.
  • Être doux : lors du rasage, on n’appuie pas lourdement sur le rasoir. La main sert de guide, et c’est tout ! Les mouvements doivent être délicats. On limite aussi au maximum le nombre de passages.
  • Apaiser la peau : rebelotte, on applique de l’huile de coco pour apaiser la peau après le rasage.

 

Ne partez pas si vite, découvrez notre diagnostic de peau en ligne rapide et efficace.   

 

Charline 
Charline, made in Sud-Ouest. Les cosmétiques naturels et moi ? Un peu comme Zidane et son ballon rond : une passion ! Il faut dire que petite, je suis tombée dans un petit pot de crème ! Depuis ? Je suis toujours à l’affût du Graal pour ma peau et maintenant, pour ma planète ;)  

 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés