... Qu'est ce que le greenwashing cosmétique ? Qu'est ce que le greenwashing cosmétique ? – Wake Me Up.paris

Le greenwashing qu'est-ce que c'est ?


Le greenwashing ou l'écoblanchiment

La liste des ingrédients des produits de la cosmétique conventionnelle est souvent très longue et difficile à décrypter. Les produits sont riches en agents de remplissage, émulsifiants, conservateurs, matières plastiques, etc... mais ne contiennent que peu d'ingrédients actifs. Si vous souhaitez des astuces pour vous aider à comprendre la liste d’ingrédients INCI de vos produits de beauté, cliquez ici.

Nous nous opposons au Greenwashing cosmétique, aux fausses promesses, au produit miracle, faussement naturel et finalement inutile.

Qui ne s’est jamais fait avoir par un joli packaging vert, un logo végétal, un slogan prônant la naturalité ? Quelle déception lorsque vous réalisez, de retour chez vous, que ce produit vantant, en apparence, une composition propre et naturelle, n’est en réalité qu’un amas d’ingrédients issus de la pétrochimie… Ou peut-être n’avez-vous-même pas réalisé que ce produit pouvait être néfaste pour votre santé et l’environnement…

A travers cet article nous vous aidons à discerner le faux du vrai et à prendre conscience qu’une beauté naturelle et saine est possible et accessible.

Un procédé courant et de plus en plus employé par les grandes (grandes par leur chiffre d’affaire, pas toujours par leurs valeurs ou leur éthique…) marques de cosmétiques : LE GREENWASHING

 

Comprendre le greenwashing cosmétique

Le greenwashing, ou écoblanchiment en français, est la contraction des mots green (vert, écologique…) et whitewashing (blanchiment, travestissement, camouflage -de la réalité-).

Comme le dénonce Julien Kaibeck, fondateur du mouvement « Slow Cosmétique » , dans son ouvrage « Adoptez la slow cosmétique » : « Les marques cosmétiques n’ont de cesse d’associer des images de naturalité et d’écologie à leurs produits dont l’impact sur l’environnement est pourtant loin d’être neutre ».

Ce procédé marketing a pour but de donner une image verte et responsable à une entreprise ou à une gamme de produits (dans le cas des cosmétiques) qui n’a en réalité rien d’écologique ou de naturel. Le greenwashing cache bien souvent des pratiques controversées et des compositions douteuses.

Afin de capter l’attention (et le porte-monnaie) des consommateurs et d’étendre leur marché, certaines marques choisissent l’écologie, le naturel, comme un argument marketing sans que la composition des produits ne le soit. Bien souvent, les ingrédients sélectionnés sont toxiques pour la santé mais aussi pour l’environnement.

 

Les conséquences du greenwashing

Le consommateur, rassuré par des affirmations telles que « sans parabens, sans silicone… » se trouve induit en erreur puisque ces substances nocives sont remplacées par d’autres composants à propriétés équivalentes mais non connues du grand public, peu médiatisées, et sûrement tout aussi néfastes.

Au cours de ces dernières années, les parabens ont été remplacés successivement par différentes substances : le methylisothiazolinone (allergisant), les libérateurs de formaldehyde (contiennent du formol, cancérigène par inhalation) et le phenoxyethanol (toxique et allergisant).

Le greenwashing dessert, par ailleurs, les actions de sensibilisation entreprises par les pouvoirs publics et les associations en faveur d’une consommation de produits sains, naturels et eco-responsables. 

 

Comment reconnaître le greenwashing ?

Plusieurs critères ont été listés par l’agence de communication Futerra afin de déceler le greenwashing : usage d’images vertes abusives, usage de slogans abusifs, jargon écologique…

La manière la plus sûre reste encore de savoir déchiffrer une liste d’ingrédients.

La liste INCI détaille précisément la composition d’un produit et vous permet de vérifier qu’il est formulé avec des ingrédients cosmétiques naturels ou du moins non toxiques pour la santé et l’environnement. Une liste d’ingrédients excessivement longue ainsi que les composants tels que les silicones, parabens, parfums de synthèse doivent vous alarmer ! 

Et si les noms latins ne vous inspirent pas, des applications peuvent vous aider à faire le bon choix ;

Pour acheter vos cosmétiques – presque - les yeux fermés, vous pouvez également vous rendre sur le site : https://www.slow-cosmetique.com

 

 

A consulter également


Laissez un commentaire




x

... ...